“Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il me suive.”Matthieu 16.24

La capitulation de Paul eut lieu sur le chemin de Damas, après qu’il eut été jeté à terre par une lumière aveuglante. Pour d’autres, Dieu utilise des méthodes moins radicales pour attirer l’attention. Quoi qu’il en soit, la capitulation ne se produit jamais une fois pour toutes. Paul a dit : “Chaque jour je meurs” (1 Corinthiens 15.31).

J’ai demandé un jour à Bill : “Pourquoi Dieu vous a-t-il tellement utilisé et béni ?”

Le renoncement exige de la persévérance. C’est une démarche de tous les instants et qui dure toute la vie. Vous devrez peut-être “re-renoncer” à votre vie cinquante fois par jour. “Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il me suive” (Matthieu 16.24). Sachez que si vous décidez de renoncer entièrement à vous-même, cette décision sera mise à l’épreuve. Parfois, vous devrez vous acquitter de tâches dérangeantes, impopulaires, coûteuses ou apparemment impossibles. Vous serez souvent amené à faire le contraire de ce dont vous avez envie.

“En effet, ceux qui vivent selon leur propre nature se préoccupent de ce que cette nature demande, mais ceux qui vivent selon l’Esprit Saint se préoccupent de ce que l’Esprit demande” (Romains 8.5). Nous sommes égocentriques par nature. Lorsqu’on nous fait du mal, notre réaction spontanée est de le rendre. Il est naturel d’amasser de l’argent au lieu de le partager généreusement, de se défendre quand on vous critique, de dissimuler ses erreurs au lieu de les confesser, et de chercher à impressionner les autres. Pour comprendre ce qui plaît à Dieu, il suffit généralement de faire l’inverse de ce que vous commande votre nature.

Bill Bright est le fondateur de Campus pour Christ. On estime que plus de 150 millions de personnes sont venues à Christ et passeront l’éternité au ciel, grâce au travail de ses collaborateurs présents dans le monde entier, à son tract Les quatre lois spirituelles et à son film Jésus, vu par plus d’un milliard de personnes.

J’ai demandé un jour à Bill : “Pourquoi Dieu vous a-t-il tellement utilisé et béni ?” Il m’a répondu : “Quand j’étais jeune, j’ai conclu un contrat avec Dieu. Je l’ai mis par écrit et j’ai signé. Il disait : ‘À compter de ce jour, je suis devenu esclave de Jésus-Christ.'”

Une action pour aujourd’hui

Avez-vous signé un tel contrat avec Dieu ? Ou êtes-vous toujours en train de vous battre et de disputer à Dieu le droit de faire ce qu’il veut de votre vie ? ll est temps de capituler – devant sa grâce, son amour et sa sagesse.